L’école à la maison

Que ce soit pour des raisons d’opinion, d’accès ou de comportement, certains parents prennent la décision de faire « l’école à la maison ». Rester dans la légalité, apporter à son enfant la meilleure éducation, ne pas se laisser déborder par le temps ou les activités… Voici quelques problèmes auxquels il va falloir faire face. Des solutions simples à mettre en place peuvent cependant s’avérer extrêmement utiles. En voici quelques-unes.

Déterminer des horaires.



Deux options s’offrent à vous. La première, est de respecter des heures strictes de début et de fin. Exactement comme à l’école. Le lever, les repas et les heures consacrées à l’éducation sont déterminés à l’avance, et ne doivent pas être modifiés. Cela permettra aux enfants de garder une chronologie progressive dans la journée. La seconde option est d’intégrer les cours au quotidien, sous forme d’école de la vie. Chaque moment devient prétexte à un apprentissage et ce sont les différents événements de la journée (prévus ou imprévus) qui vont décider des leçons quotidiennes.

Utiliser les sites Internet dédiés.

De nombreux sites proposent des programmes afin d’aider les parents. Selon le niveau de l’enfant, vous pouvez vous rendre sur maxicours.com, kartable.fr, touslescours.com ou encore jenseigne.fr. Cela donne déjà une direction à prendre pour la journée, et une évolution progressive dans le temps.
Cependant, pour avoir des cours qui couvrent toute une année scolaire, il peut-être aussi utile de consulter les sites payants. Ainsi sur cours-legendre-ead.fr, pour ne citer que le plus connu, vous avez accès à toutes les ressources nécessaires pour les 9 mois de classe. Comme le programme est conçu de façon évolutive et progressive, il y a très peu de préparation à prévoir.

Aménagez un « poste de travail ».

L’enfant est à la maison, certes, mais il est souhaitable de lui offrir un cadre propice au travail. Ainsi, il est conseillé de lui préparer un bureau, avec tout son matériel scolaire. Et dans l’idéal, il faut même lui dédier une pièce, ou au moins avoir un espace attitré. Le fait de se rendre dans ce lieu permettra à l’enfant de se mettre en condition pour le travail. Il saura qu’à partir de l’instant où il rentre dans cette zone, c’est que l’école a commencé. De même, il profitera plus des moments récréatifs en quittant cet espace.

Respecter le cadre légal.

L’école à la maison est strictement encadrée. Le Dasen (Directeur académique des services de l’éducation nationale) vérifie que l’enfant a bien suivi un cursus. De plus, un inspecteur d’académie évalue l’enfant au moins une fois par an. Il ne faut pas non plus oublier de faire passer ses diplômes à l’enfant. Le Brevet des Collèges et le Bac peuvent se faire en candidat libre. Une façon de valider tous les apprentissages et de garantir un accès à certaines autres formations.
Si jusqu’à maintenant, l’école à la maison était autorisée pour tous, il n’en sera pas de même à la rentrée 2021. En effet, à partir de cette date, tous les enfants devront suivre les cours à l’école. Seules quelques dérogations pourront être accordées, et uniquement pour des cas très particuliers.

Et le sport dans tout ça ?

Une fois les cours finis, n’oubliez surtout pas de bouger, de faire de l’exercice et de diversifier si possible les activités artistiques.. Un esprit sain n’est valable que dans un corps sain.